Publié le 05/05/2017

« La Comptabilité des jours » : nouveau court métrage à Ciclic Animation

L'enfance de Regina Pessoa regorge de souvenirs sur son oncle Thomas. La Comptabilité des jours dresse le portrait d'un homme humble, mais un peu excentrique, un court métrage émouvant qui nous rappelle l’importance d'honorer ces personnes sans histoire qui marquent nos vies. 

Regina Pessoa
commence à travailler comme animatrice pour le studio Filmografo à Porto sur les films du réalisateur Abi Feijo (Clandestino). Elle sort diplômée en peinture de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Porto en 1998 et dès sa sortie, elle travaille sur son premier film A Noite qui sera le début d’une carrière jalonnée de succès et de prix dans les plus grandes manifestations. Le film est réalisé dans une technique très personnelle de plaques de plâtre gravée. En 2005, c’est Histoire tragique avec fin heureuse qui la propulse au firmament de l’animation mondiale. Elle remporte 26 prix dont le Cristal du Festival d’animation d’Annecy. En 2012 elle poursuit sa collaboration avec le studio Folimage avec Kali le petit vampire.

.« J’ai vécu à la campagne dans un petit village près de Coïmbra, jusqu’à mes 17 ans. Mon univers était rural. Nous n’avions pas la télévision, ce qui était assez ennuyeux. Mais en y repensant, c’est peut-être ce qui m’a sauvée. Nous lisions et écoutions les histoires de nos aïeux ».

Ce film, produit par Les Armateurs, Ciclope Filmes, Office national du film du Canada, a bénéficié d’un soutien à la production. La réalisatrice, Régina Pessoa, sera en résidence du 3 avril au 4 août 2017.