Publié le 17/01/2022

"L'Invention de la voix" : Un court métrage de Gianluigi Toccafondo

Le réalisateur italien Gianluigi Toccafondo est un des nouveaux résidents de ce début d'année pour la première partie de sa résidence à Ciclic Animation. Il entame la production de son court métrage L'Invention de la voix jusqu'au 8 avril prochain.

Gianluigi Toccafondo est né à San Marino (Italie) en 1965. Il est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts d’Urbino et vit actuellement à Bologne. Dans son travail, il met en mouvement la peinture à travers une technique qui l’a consacré dans les années 1990 comme l’un des réalisateurs phare du cinéma d’animation : il utilise des images préexistantes (photos de magazines, photogrammes de films) qu’il déforme à la photocopie puis retravaille à l’acrylique, au crayon ou tout autre médium, pour ensuite les refilmer une à une.

Auteur de courts-métrages présentés dans les festivals internationaux, Gianluigi Toccafondo est également assistant réalisateur sur Gomorra de Matteo Garrone en 2008, et réalise en 2010 le générique du film Robin des bois de Ridley Scott.

Il réalise également des illustrations pour l’édition sur des textes comme Pinocchio de Collodi (Logos) et pour des éditeurs comme Corraini, Mondadori, Bup ou L’aboreto. En parallèle, il expose ses dessins et sérigraphies dans de nombreuses galeries, en Italie et à l’étranger (Tokyo, Paris, New-York...).

L’Invention de la voix raconte, à travers trois générations de sirènes, l’apparition sur Terre d’une voix enchanteresse qui terrorise toutes les autres créatures. Les bêtes, féroces et envieuses, ne supportant pas la grandeur et la beauté, ne peuvent pas la comprendre, même si elles sont irrésistiblement attirées par elle.

Ce film, produit par Miyu Productions a bénéficié d'une aide à la production. Le réalisateur, Gianluigi Toccafondo, sera en résidence du 17 janvier 2022 au 8 avril 2022.
L'Invention de la voix de Gianluigi Toccafondo
Miyu Productions / 15' / Peinture sur photographie, rotoscopie, animation 2D
Au cœur des fonds marins, entre les rochers et les coraux, des algues primitives ondulent, bercées par le son feutré et vrombissant des courants. Là haut, à la surface de l’eau, quelque chose d’extraordinaire vient d’apparaître : une voix. Si douce et séduisante qu’elle ne ressemble à rien de ce qu’on a entendu auparavant.