Aides à la production court métrage d'animation

Le soutien à la production est destiné aux projets de courts métrages d'animation conçus prioritairement pour une exploitation cinématographique quelle que soit la nationalité du réalisateur.

Les techniques d'animation peuvent être les suivantes : marionnettes, animation d'objets, pixillation, pâte à modeler, papiers et éléments découpés, bas-relief, peinture ou sable sur verre, dessin sur papier ou cellulos. L'animation traditionnelle « à la main » sur tablette graphique peut être étudiée (nous contacter avant l'envoi d'un dossier). Est exclue, l'animation 2D/3D calculée par ordinateur .

L'inscription du projet peut être faite directement par le réalisateur. Elle peut également être effectuée par une société de production de films de court métrage, intervenant au titre de producteur délégué. Dans le cas des films étrangers, le producteur exécutif français peut déposer une demande (sur présentation du contrat de coproduction). Le producteur devra assumer la responsabilité financière, technique et artistique du projet et présenter un contrat de cession de droits signé avec le ou les auteur(s)/réalisateur(s) du projet

L'animation ne devra pas avoir commencé à la date à laquelle se réunit la commission professionnelle statuant sur le projet.

La prochaine date limite de dépôt est fixée au 15 septembre 2017.

La prochaine commission se déroulera le 21 novembre 2017. Les présélections seront annoncéesdébut novembre 2017.